Étiquettes

, , ,

Le Premier ministre hollandais Mark Rutte photographié mercredi.Le Premier ministre hollandais Mark Rutte photographié mercredi.

Le Premier ministre libéral néerlandais Mark Rutte semblait avoir facilement battu mercredi son rival d’extrême droite Geert Wilders lors de législatives scrutées à la loupe en Europe, selon des sondages sortie des urnes.

Ces sondages diffusés à la clôture des bureaux de vote à 21h00 créditaient les libéraux du VVD de 31 sièges sur les 150 de la chambre basse du parlement, ce qui représente néanmoins une perte de 10 sièges par rapport aux dernières élections en 2012.

Les chrétiens-démocrates du CDA, les progressistes de D66, et le PVV de Geert Wilders, avec lequel les principales formations ont d’ores et déjà exclu de gouverner, ont chacun remporté 19 sièges.

Les travaillistes du PvdA, partenaires de la coalition sortante, ont eux enregistré une défaite historique et perdu 29 sièges. « Il s’agit d’un résultat absolument décevant », a affirmé le chef de file du parti, Lodewijk Asscher. Les écologistes de GroenLinks ont eux quadruplé leur score et récolté 16 sièges.

Les premiers décomptes officiels partiels étaient attendus vers 23h30.

« Rutte n’est pas débarrassé de moi »

Le chef de file de l’extrême droite a revendiqué « un succès » malgré sa deuxième place ex-aequo avec les deux autres formations: « Electeurs du PVV, merci! Nous avons gagné des sièges! Le premier succès est acquis! », a tweeté Geert Wilders, qui avait remporté 15 sièges sur les 150 de la chambre basse du Parlement aux dernières élections. « Rutte n’est pas encore débarrassé de moi », a-t-il ajouté.

PVV-stemmers bedankt!

We hebben zetels gewonnen!
Eerste winst is binnen!

En Rutte is nog lang niet van mij af!!

De son côté, Mark Rutte a affirmé devant une salle bondée à La Haye qu' »après le Brexit et après les élections aux Etats-Unis, les Pays-Bas ont dit stop au populisme de mauvais aloi ». « Il apparaît que le VVD sera le parti le plus important aux Pays-Bas pour la troisième fois de suite », a-t-il ajouté, précisant s’être entretenu avec un grand nombre de dirigeants européens par téléphone.

Forte participation

Les Néerlandais se sont massivement rendus aux urnes. Le taux de participation est estimé à 81% contre 74,6% lors de la dernière élection en 2012, selon la NOS.

Plusieurs communes ont ainsi du réimprimer des bulletins de votes, ou installer des isoloirs supplémentaires.

>> Les Néerlandais ont parfois dû faire la queue pour déposer leur bulletin, comme ici à La Haye:

Les électeurs ont fait la queue mercredi à La Haye pour voter.
Les électeurs ont fait la queue mercredi à La Haye pour voter. [John Thys – afp]

Résultats « fantastiques » salués en Europe

Après le Brexit au Royaume-Uni et la victoire de Donald Trump à la présidentielle américaine, tous les yeux étaient braqués sur la formation de Geert Wilders, dont le score est perçu comme un indicateur de la montée du populisme en Europe à moins de 40 jours de la présidentielle française et avant les législatives allemandes de l’automne.

Le président de la Commission européenne, Jean-Claude Juncker, a d’ailleurs félicité mercredi soir le Premier ministre néerlandais pour sa « nette victoire » aux législatives, saluant un « vote contre les extrémistes ».

En Allemagne, le bureau de la chancelière Angela Merkel s’est également réjoui du résultat « fantastique » des élections: « Pays-Bas, ô Pays-Bas, vous êtes des champions », a déclaré en néerlandais Peter Altmaier, chef de la chancellerie fédérale, sur Twitter. « Félicitations pour ce résultat fantastique ».

Nederland oh Nederland jij bent een kampioen!Wij houden van Oranje om zijn daden en zijn doen! Gefeliciteerd met dit geweldig resultaat!

En France, le ministre des Affaires étrangères Jean-Marc Ayrault‏ a lui auss félicité les Néerlandais pour ne pas avoir mis le parti d’extrême droite en tête des législatives.

Félicitations aux Néerlandais d’avoir enrayé la montée de l’extrême droite. Volonté de travailler à une Europe plus forte.

hend avec agences

 

Advertisements