Mots-clés

, ,

Pour Henri Guaino, invité jeudi de l’émission « /.Pol » coprésentée par le JDD, l’actuelle campagne présidentielle « a ouvert la voie à tous les extrêmes et les hors-système ». Emmanuel Macron? « Il incarne tout ce dont les gens voulaient se débarrasser », tranche le député LR. Extrait.

Henri Guaino, candidat à la présidentielle qui va devoir renoncer samedi faute de parrainages, n’a pas de mots assez durs pour qualifier ce qu’il estime être la décomposition du paysage politique. « On a ouvert la voie à tous les extrêmes et les hors-système », regrette-t-il jeudi à l’occasion de l’émission « /.Pol », présentée par le JDD, Linternaute.com, Le Huffington Post et Le Lab d’Europe 1. Et Emmanuel Macron? A l’inverse, le député LR le qualifie d' »incarnation du système » :

http://dai.ly/x5eyvqq

« Emmanuel Macron est hors-parti mais pas hors système, affirme-t-il. S’il est élu, les gens se rendront très vite compte qu’ils ont élu une personne qui incarne tout ce dont ils voulaient se débarrasser. »

Henri Guaino est encore plus critique, en qualifiant le leader d’En marche de « candidat des dîners en ville ». « Je ne connais personne n’ayant aucun appareil, aucune antériorité dans la politique, pouvoir entretenir soixante permanents, pouvoir faire autant de une d’hebdomadaires et de journaux télévisés », développe-t-il, évoquant « des forces financières, économiques » à l’oeuvre. « Emmanuel Macron a des moyens que personne n’a. »

http://www.lejdd.fr/

 

Publicités