Étiquettes

, ,

Un homme a été abattu ce samedi matin à l’aéroport d’Orly après avoir dérobé l’arme d’un militaire de l’opération Sentinelle, a indiqué le ministère de l’Intérieur.

Vers 08h30 dans l’aéroport d’Orly-Sud « un homme a dérobé une arme à un militaire de Sentinelle puis s’est réfugié dans un commerce de l’aéroport à proximité avant d’être abattu par les forces de sécurité », a déclaré à l’AFP le porte-parole du ministère de l’Intérieur Pierre-Henry Brandet. Il n’y a pas de blessé.

L’homme abattu à Orly était connu pour des affaires liées au trafic de stupéfiants et a été sous contrôle judiciaire dans le cadre d’une procédure de droit commun.

Par ailleurs, il a été suivi par les services car il était soupçonné de s’être radicalisé en prison, mais cette surveillance a été interrompue à une date que nous ne connaissons pas encore.

Le trafic aérien était « complètement interrompu » à l’aéroport d’Orly. « Les vols ont été suspendus » dans les deux terminaux de l’aéoport, a confirmé Aéroports de Paris (ADP). « On demande aux voyageurs de ne pas se rendre à l’aéroport d’Orly », a insisté la porte-parole d’ADP. Selon un journaliste de l’AFP sur place, d’énormes embouteillages empêchaient d’accéder à l’aéroport.

Le ministère de l’Intérieur a recommandé sur Twitter « de ne pas se rendre à l’aéroport et de décaler leurs déplacements ». « Des cellules de crise ont été mises en place pour accueillir les voyageurs, à Orly mais aussi à Roissy », où une partie des avions à destination d’Orly commençaient à être déroutés samedi matin.

 

Advertisements