Étiquettes

, ,

Pourquoi Israël n’est pas prête à stopper les bombardements sur la Syrie?

© REUTERS/ Ronen Zvulun

Alors qu’Israël continue ses bombardements en Syrie, un expert de l’université Paris-IV commente la situation pour Sputnik. Pour lui, il s’agit plutôt d’une bonne entente entre Israël et Daech, qui serait intéressé par le chaos dans cette région.

La tension est à son comble entre la Syrie et Israël, qui continue ses raids meurtriers sur le territoire syrien. Thomas Flichy, historien et membre du Centre Roland Mousnier de la Sorbonne présente pour Sputnik sa vision des choses.

D’après lui, Israël mène une politique assez opportuniste au Moyen-Orient et cherche ainsi à assurer sa propre survie politique dans un environnement assez dangereux pour lui. Dans cette logique, la coopération avec Daech pourrait bénéficier au gouvernement israélien.

« Il [Israël, ndlr] a une politique d’équilibre, il n’a pas véritablement souhaité que Daech disparaisse. D’ailleurs, Daech ne s’est jamais véritablement attaqué à Israël du point de vue militaire ou idéologique, ce qui montre bien qu’Israël ne représentait pas un véritable ennemi pour Daech », a déclaré M. Flichy.

D’ailleurs, pour assurer cette tranquillité politique, le gouvernement israélien, avait, selon l’expert, accepté d’accueillir des terroristes de Daech et de les soigner avant de les renvoyer sur le front. De son côté, Daech est particulièrement intéressé par l’instabilité dans son environnement régional, notamment en Syrie.

« Israël a joué en sous-main l’État islamique parce qu’il avait intérêt finalement à un chaos dans cette région et au maximum d’instabilité autour de lui afin de pérenniser sa propre stabilité. C’est une politique assez cynique, mais elle existe», a conclu l’expert.

Auparavant, le Premier ministre israélien avait déclaré qu’Israël continuerait d’effectuer des raids aériens sur les convois syriens transportant des armes pour le mouvement Hezbollah en Syrie.

En guise de réponse, le Président syrien a souligné que la protection des frontières nationales était le devoir des autorités syriennes même si Israël entendait détruire des systèmes sol-air syriens.

https://fr.sputniknews.com/

Advertisements