Mots-clefs

,

Le village musulman de Deir Yassin, en Judée, à proximité de Jérusalem, est attaqué le 9 avril 1948 par des combattants de l’Irgoun, un groupe militaire clandestin sioniste. Une centaine de villageois perdent la vie au cours des combats. Le drame est dénoncé par Ben Gourion, qui veut ainsi affaiblir l’Irgoun, et par les Arabes, qui y voient la preuve que les juifs, sur le point de fonder l’État d’Israël, s’apprêtent à en tuer ou chasser les Palestiniens.

https://www.herodote.net

Publicités