Mots-clefs

,

« Malgré tous mes efforts, je n’ai pas réussi à vous convaincre », a déclaré ce soir François Fillon, qui ne s’est pas qualifié pour le second tour selon les estimations de plusieurs instituts de sondage. « Les obstacles sur ma route étaient trop nombreux. J’assume mes responsabilités, cette défaite est la mienne et c’est à moi seul de la porter. J’adresse un message d’amitié à ceux qui m’ont soutenu ».

« En attendant, il nous faut choisir ce qu’il y a de préférable pour notre pays. Je ne le fais pas de gaieté de cœur. L’abstention n’est pas dans mon ADN, surtout lorsque l’extrémisme est aux portes du pouvoir. Je voterai donc en faveur d’Emmanuel Macron. J’estime qu’il faut vous le dire en toute franchise (…) Mon rêve c’est que nos enfants puissent vivre dans un pays libre, débarrassé de la hantise du déclin. C’était mon ambition, mon projet, c’était mon rêve. L’avenir de la France est d’abord entre vos mains.

Publicités