Étiquettes

, ,

« Nous ne validons pas le score annoncé sur la base des sondages, les résultats des grandes villes ne sont pas encore connus, j’appelle à la retenue et les commentateurs à la prudence », a déclaré le candidat de La France insoumise dans un très court billet posté sur Facebook. Le candidat, crédité par les principaux instituts de sondage de 19 à 20% des voix.

« Il existe une très forte incertitude sur les résultats, les bureaux de vote des grandes villes ne confirment pas les estimations, nous demandons que cessent les pressions », a déclaré son directeur de campagne, Manuel Bompard.

Jean-Luc Mélenchon souhaite attendre les résultats définitifs du ministère de l’Intérieur. « Le résultat annoncé depuis le début de la soirée n’est pas celui que nous espérions. En tout hypothèse, ce n’est pas le résultat qui sera le bon », a-t-il déclaré depuis le bar le Beluchi’s à Paris.

 Le chef de file de la France insoumise n’a pas souhaité donner de consignes de vote pour le second tour. « Chacun et chacune d’entre vous sait en conscience quel est son devoir. Je n’ai reçu aucun mandat des 400 000 personnes qui ont soutenu ma candidature. Ils seront donc appelés à se prononcer », a-t-il lancé, avant de promettre une transparence totale sur le résultat de cette consultation.
Publicités