Étiquettes

, ,

Marine Le Pen s'est rendue mercredi sur le site Whirlpool d'Amiens pour défier son adversaire au second tour de la présidentielle, Emmanuel Macron, lequel a rencontré une délégation de salariés à la chambre des métiers de la ville. /Photo prise le 26 avril 2017/REUTERS/Pascal Rossignol

PARIS (Reuters) – Emmanuel Macron a qualifié mercredi d' »utilisation politique » le déplacement de Marine Le Pen, son adversaire au second tour de la présidentielle, sur le site industriel de Whirlpool à Amiens, dans la Somme.

La présidente en congé du Front national a fait une visite surprise sur ce site au moment où l’ex-ministre de l’Economie rencontrait des représentants de salariés à la chambre de commerce et d’industrie d’Amiens.

« Mme Le Pen n’a pas compris comment fonctionnait le pays, nous n’avons pas les mêmes ambitions ni les mêmes projets », a répliqué Emmanuel Macron lors d’une conférence de presse.

« Mme Le Pen fait de l’utilisation politique puisqu’elle va haranguer des militants politiques sur un parking », a-t-il ajouté en précisant qu’il allait lui-même se rendre sur le site avec l’intersyndicale de l’usine.

Le numéro un mondial de l’électroménager a annoncé en janvier la réorganisation de sa production de sèche-linge en Europe, avec un renforcement en Pologne et l’arrêt de la production à Amiens au 1er juin 2018.

Marine Le Pen s’est rendue mercredi sur le site Whirlpool d’Amiens, dans la Somme, pour défier son adversaire au second tour de la présidentielle, Emmanuel Macron, lequel a rencontré une délégation de salariés à la chambre des métiers de la ville. La présidente en congé du Front national a fustigé à cette occasion l’ex-ministre de l’Economie, décrit comme « du côté de l’oligarchie, du côté du Medef ».

Le numéro un mondial de l’électroménager a annoncé en janvier la réorganisation de sa production de sèche-linge en Europe, avec un renforcement en Pologne et l’arrêt de la production à Amiens au 1er juin 2018.

Quinze repreneurs potentiels se sont manifestés.

(Simon Carraud, édité par Yves Clarisse)

Publicités