Mots-clefs

, , , ,

La LICRA demande le retrait d'un candidat La République en marche accusé d'antisémitisme© Eric Feferberg / AFP  Emmanuel Macron a été interpellé sur Twitter par la Licra, qui accuse d’antisémitisme un candidat LREM

Un tweet de Christian Gérin, candidat LREM à Royan, dénonçant la présence de plusieurs responsables politiques au dîner du CRIF en février, a notamment suscité l’indignation de l’organisation antiraciste, qui a interpellé Emmanuel Macron.

«A quand la séparation du CRIF et de l’Etat ?» : c’est ce que demandait Christian Gérin dans un tweet le 22 février, dénonçant la présence d’Emmanuel Macron, de François Fillon, de Benoît Hamon et de François Hollande au dîner annuel du Conseil représentatif des institutions juives de France (CRIF).

Si la publication était passée relativement inaperçue jusque-là, c’est surtout parce que Christian Gérin n’était pas responsable politique, mais producteur de télévision. Il a fallu que La République en marche (LREM) l’investisse dans la circonscription de Royan (Charente-Maritime) pour que ce tweet refasse surface.

Dans un communiqué de presse publié le 12 mai, la LICRA a en effet exigé d’Emmanuel Macron qu’il retire l’investiture LREM à Christian Gérin.

«La LICRA a découvert que M. Gérin était l’auteur de tweets dont la connotation antisémite est explicite», peut-on également lire dans le texte.

Outre la publication concernant le dîner du CRIF, l’organisation antiraciste a pointé du doigt d’autres tweets de Christian Gérin, dans lesquels celui-ci qualifiait notamment Manuel Valls de «sioniste raciste et islamophobe» ou dénonçait la «récupération indécente par Israël et ses soutiens» de l’attentat de Nice.

LREM n’a pour l’instant pas réagi à la polémique.

https://francais.rt.com

Publicités