Mots-clefs

Nos adieux à Sleazy Hollande

Cher Sleazy François,

Permets-moi, vu la différence d’âge que nous avons, de te tutoyer. Nous sommes en plein dans les rapports d’individus aux dates de naissance qui coïncident mal, mais j’ai sur toi l’avantage d’une plus longue expérience même si elle est loin d’atteindre l’intensité de la tienne.

Mais je dois te faire mes adieux et te remercier d’avoir su nous léguer des images peu flatteuses de ton quinquennat.

En tout cas, ces diverses situations nous ont beaucoup divertis, tant par leur drôlerie que par leur ridicule. On se souviendra de toi comme le Président de la Ve République le plus caricaturé, le plus imité et le plus critiqué. Ton impopularité rivalise avec ton incompétence, les vestiges que tu laisses derrière toi, valent bien les ruines de nombreuses civilisations en déclin.

Allons-y, ne soyons pas mesquins :

Merci pour le chômage que tu nous laisses, toi qui nous avais promis la lune.

Merci pour le prestige de la France, toi qui avais promis de nous monter au firmament de l’Europe

Merci pour notre sécurité, jamais autant de Français et d’étrangers n’ont été assassinés par les terroristes que durant tes cinq ans au pouvoir. Reconnaissance des familles.

Merci pour ta détermination de dominer l’Europe, toi qui a été le plus grand lèche bottes de Merkel .

Merci pour ton rôle dans le monde, toi qui avais promis de faire trembler l’Amérique, la Russie et la Chine qui à présent nous écrasent.

Merci pour ton exemplarité, toi qui as fait valser les maitresses dans ton lit royal du Palais de l’Elysée.

Merci pour ta rigueur budgétaire, toi qui as fait flamber notre dette

Mais toutefois un grand merci de tous les Français pour tes bourdes, tes faux-pas, tes chutes, tes bons mots, tes belles paroles, ton attitude effrayée par tes responsabilités et surtout un grand merci pour t’être débiné dans ton second mandat.

Pour terminer cette longue liste de remerciements, merci de nous avoir donné pour cinq ans, ton clone, ta copie conforme, ton double en plus jeune, ton fils adoptif et un futur président qui, je l’espère, va nous faire rire comme tu l’as fait.

Allez, cher Sleazy Hollande, passe une excellente retraite et profite de ton temps libre pour partager tes souvenirs avec nous.

Ma plus profonde considération.

Sleazy

http://sleazy-caricatures.over-blog.com

Publicités