Mots-clefs

,

La Cour de cassation a rendu son arrêt sur le pourvoi de l’homme d’affaires et de ses liquidateurs. Ces derniers contestaient l’obligation de rembourser les sommes perçues lors de l’arbitrage de 2008.

En juin 2016, la justice avait définitivement annulé cet arbitrage, estimant qu’il était « frauduleux » car les relations entre le camp Tapie et l’un des juges-arbitres avaient été dissimulées, ce qui avait biaisé la sentence.

https://i1.wp.com/img.aws.la-croix.com/2017/05/18/1300848177/a59291c2605bd18c08bf39f342945e568e9ab51d_1_729_621.jpg

Publicités