Mots-clés

 

NON au marconisme absolu

 

Pas de nouvel empereur !

J’allais presqu’utiliser l’expression très à la mode : non au marconisme intégral, fondamental car c’est ce qui pointe à l’horizon si Macron Premier obtient tous les pouvoirs.

Le Garde des Sceaux, François Bayrou, annonce déjà la couleur dans sa conférence de presse de cet après-midi. Il dit explicitement et il insiste, que ce sera au Parlement de décider et de voter les différents textes de lois. Grandiose comme raisonnement mais dangereuse approche vers un autoritarisme de cinq ans.

Si le parti « République en Marche » remporte les élections avec une forte majorité ( certains parlent de 350 députés élus) il n’y aura pas de débat parlementaire car les sbires souvent choisis pour être des ben oui oui, voteront en masse tout ce que proposera le gouvernement. Comme Macron Premier a aussi indiqué que les débats, s’il y en a , devront être courts et rapides, le premier Ministre présentera les textes pour un vote direct et sans discussions. Avec une majorité absolue, ils seront votés à l’aveuglette sans aucun recours.

Pour sauver notre démocratie, il faut d’abord donner la possibilité au Parlement d’apporter des amendements et éventuellement de mettre le gouvernement en minorité. Sinon, on aura une assemblée nationale godillot, le petit doigt sur la couture du pantalon et un ‘ Hello’ prépondérant à chaque séance.

Pour éviter cette situation catastrophique qui ouvrirait une voie royale comme pour Louis Napoléon Bonaparte de devenir Empereur, deux ans après avoir été élu président. L’ambition de ce jeune président est telle qu’il n’aura aucun complexe, aucune pudeur à tenter le coup dans deux ou trois ans ou alors faire un référendum pour être élu à vie comme président de la République.

Evidemment, beaucoup vont dire que ce texte est fallacieux et subversif car dans l’état des choses, il sera impossible pour Macron de contourner les lois électorales. Mais vous les électeurs, relisez Victor Hugo et vous comprendrez que dans l’Histoire de France toutes les éventualités doivent être reconnues.

Alors électrices, électeurs, ceux qui ont voté non pas pour Macron mais contre Le Pen, rejoignez vos rangs d’origine et envoyez au Parlement un majorité suffisante pour contrer les projets insensés de notre nouvel empereur. Votez Les Républicains, la France Insoumise, le Front National, le Parti socialiste mais pas pour les candidats de « La République en marche », car cette République vous écrasera en un rien de temps.

Je vais même plus loin si les deux partis dits extrémistes, celui de Mélenchon et celui de Le Pen, jouaient un rôle machiavélique en se désistant l’un en faveur de l’autre sur l’ensemble des circonscriptions à raison de moitié, moitié. Exemple si le FN vient en tête, les Insoumis se désistent et votent FN pour envoyer un véritable membre de l’opposition et vice versa en échange, un candidat FN se désiste et demande à voter France Insoumise à ses électeurs. Ce n’est que de cette manière ( certes audacieuse) que la France Insoumise et le FN peuvent avoir un minimum de 50 députés à l’Assemblée Nationale. Ils ne seront pas d’accord entre eux sinon s’opposer à l’autorité de Macron Premier. Si ces deux partis ne le font pas, chacun n’aura pas plus de dix élus chacun et ils feront tapisserie sans aucune influence sur les cinq prochaines années.

Macron a osé, il a gagné. Il ose encore pour les législatives et il gagnera si les autres partis restent timorés et usent des vieilles méthodes politiques.

Mélenchon, Le Pen, sortez de votre haine personnelle et rassemblez-vous contre Macron. Et vous aurez du poids pour intervenir efficacement dans notre démocratie en danger.

Faites suivre ce texte, partagez-le, mettez-le en ligne sur les réseaux, il est temps d’organiser une opposition à Macron

 

Macron vu par les Américains: parfois ils ne se trompent pas!

 

http://sleazy-caricatures.over-blog.com

Publicités