Londres: 6 morts dans les attaques terroristes de cette nuit au London Bridge et au Borough Market

Mots-clefs

, ,

https://s.olj.me/storage/attachments/1056/__667342-01-08-1496542846_522003_large.jpeg

La police londonienne a fourni dans la nuit de samedi à dimanche, peu avant 4h00 (5h00 HB), un premier bilan chiffré officiel de l’attaque perpétrée dans la soirée sur le London Bridge et aux alentours du Borough Market tout proche.

Au moins 6 victimes sont décédées, et trois auteurs présumés de l’attaque ont été abattus par la police à Borough Market, les trois suspects étant tous des hommes. La police estime pour le moment que ces trois hommes sont les seuls auteurs directs du raid mortel et des coups de couteau, même si l’enquête, menée par son unité de contre-terrorisme, doit encore le déterminer avec certitude, a répondu aux médias le commissaire adjoint Mark Rowley, du Metropolitan Police Service.

Parallèlement, les services d’ambulance du réseau de soins de santé public ont annoncé dimanche matin avoir transporté 30 blessés vers différents hôpitaux de la capitale. D’autres personnes, plus légèrement touchées, avaient été prises en charge sur les lieux de l’attaque.

La police londonienne explique « traiter » les évènements « comme un incident terroriste » et donne davantage d’informations sur le déroulement des faits, qui restaient jusque là très flous.

La police a été alertée à 22h08 samedi soir, après que des témoins ont rapporté la course d’un véhicule heurtant des piétons sur le London Bridge. La camionnette se dirigeait vers la rive sud de la Tamise, et des personnes présentes sur le pont ont indiqué aux médias avoir vu le véhicule « zigzaguer » de manière à renverser le plus de piétons possible.Le véhicule a poursuivi sa course, du pont vers le Borough Market, indique la police dans ce premier communiqué détaillé: « Les suspects ont alors quitté le véhicule, et un certain nombre de personnes ont été poignardées, dont un officier en service de la police britannique du transport, en intervention à la suite de l’incident du London Bridge. Il souffre de blessures graves mais qui ne mettent pas ses jours en danger. Sa famille a été mise au courant ».

Des policiers armés ont rapidement répliqué, se retrouvant face à trois suspects, tous des hommes, qui ont été abattus. Les suspects ont ainsi été empêchés de nuire « dans les 8 minutes suivant le premier appel », selon les services de sécurité londoniens. Les individus abattus étaient vêtus de vestes qui semblaient munies d’explosifs, mais il est ensuite apparu que cet attirail était factice.

« J’aimerais répéter notre appel au public, d’éviter les zones suivantes: le London Bridge et Borough Market. L’objectif est de permettre aux services d’urgence de gérer les évènements », ajoute Mark Rowley. Des témoins, présents durant la soirée dans les nombreux bars et restaurants du quartier, ont rapporté la panique déclenchée par les récits de coups de couteau, et la réaction de plusieurs établissements qui ont barricadé la clientèle et les passants à l’intérieur pour les protéger des agresseurs. Des vidéos montrant la police intervenir dans un bar, demandant à toutes les personnes de rester à terre, circulaient également durant la nuit sur les réseaux sociaux.

La présence policière va être renforcée à travers la ville « durant les prochains jours », a assuré Mark Rowley, avant d’appeler à rester « vigilant ».

https://i1.wp.com/r3.llb.be/image/78/59338610cd70022543380978.jpg

 

BELGA

Publicités

Les commentaires sont fermés.