Mots-clefs

, ,

Lionel Zinsou. Photo © ROMUALD MEIGNEUX/SIPA

Progressisme. L’ancien premier ministre du Bénin de 62 ans, Lionel Zinsou, remplace François Chérèque, décédé en janvier dernier.

Lionel Zinsou a été élu Président du Conseil d’administration de Terra Nova. Nous sommes particulièrement heureux d’accueillir en notre sein un homme d’idées, attaché aux valeurs progressistes, ouvert sur le monde et en prise avec les réalités économiques et politiques du moment.

M. Lionel Zinsou est né à Paris en 1954. Citoyen français et béninois, fils d’un Professeur de médecine originaire du Bénin (l’ancien Dahomey), neveu d’un ancien Président du Dahomey, il a été élève à l’École Normale Supérieure de la Rue d’Ulm, à Sciences Po et à la London School of economics. Agrégé de sciences sociales, il a enseigné à l’Université de Paris XIII, ainsi qu’à l’ENSAE et à l’ENA. Il a également été directeur du Centre de sciences sociales à l’École Normale Supérieure.

Parallèlement à son activité d’enseignant, il a été membre du Cabinet de M. Laurent Fabius, Ministre de l’industrie puis Premier ministre de 1983 à 1986.

Il a croisé Macron chez Rothschild

Puis, en 1997, il embrasse une carrière de banquier d’affaires chez Rothschild avant de rejoindre le fonds d’investissement européen PAI Partners en 2008, dont il prend la tête un an plus tard. “J’ai servi un gouvernement socialiste en France, j’ai des engagements de gauche. J’ai créé une fondation au Bénin, et donc je n’ai pas trop l’image du capitaliste assoiffé de sang. Cela brouille un peu les cartes”, déclarait-il dans une interview à l’Afrique des idées.

Proche d’Emmanuel Macron qu’il a côtoyé lors de son passage chez Rothschild, il est aussi membre de nombreux cercles de réflexion, dont le Siècle et l’Institut Montaigne, et a siégé près de dix ans au Conseil de surveillance du journal Libération.

 

Publicités