Mots-clefs

,

Par Marion Mourgue , Arthur Berdah

Nicolas Sarkozy et Emmanuel Macron à Paris, le 8 mai 2016.

 L’ex-président et le chef de l’État se sont retrouvés mercredi 5 juillet au soir en compagnie de leurs épouses. Emmanuel Macron va également recevoir François Hollande.

Emmanuel Macron avait été aux premières loges quand, en 2012, François Hollande, fraîchement élu, n’avait pas raccompagné son prédécesseur Nicolas Sarkozy et son épouse jusqu’à leur voiture, comme le veut l’usage. Devenu président, il a donc pris soin d’entretenir de très bonnes relations avec l’ancien chef de l’État qu’il appelle très régulièrement depuis son arrivée à l’Élysée.

Mercredi dernier, le 5 juillet, le jour même de l’hommage rendu à Simone Veil aux Invalides, Emmanuel Macron et Nicolas Sarkozy, avec leurs épouses respectives Brigitte et Carla, ont dîné ensemble à l’Élysée. Les Macron et les Sarkozy étaient tous les quatre autour de la table. Un rendez-vous resté secret et qui n’avait pas spécialement vocation à être ébruité…

Macron va également rencontrer Hollande

Contactée, la présidence confirme l’existence de ces agapes. «C’est un dîner privé qui s’inscrit dans une série de rencontres que le chef de l’État compte avoir avec ses prédécesseurs. Il souhaite les rencontrer dans un format informel», indique-t-on. Emmanuel Macron devrait ainsi recevoir François Hollande. «Mais on ne sait pas quand… et on ne le saura pas, car le rendez-vous n’a pas vocation à être inscrit à l’agenda», assure un conseiller.

Emmanuel Macron et Nicolas Sarkozy entretiennent des contacts réguliers. «Ils se parlent souvent», confirme un sarkozyste. «Le président Macron a l’intelligence de ne pas sous-estimer l’expérience de Nicolas Sarkozy», analyse cet interlocuteur. Devant un autre, il y a quelques jours, Nicolas Sarkozy s’était amusé de la situation: «J’ai de bonnes et régulières sources à l’intérieur», avait-il glissé pour souligner qu’il restait très au fait de l’actualité politique.

Nicolas Sarkozy sera à nouveau aux côtés de l’actuel président de la République, le 14 juillet, pour le premier anniversaire des attentats de Nice.

http://www.lefigaro.fr

Publicités